Conférence inaugurale Jeudi 16 septembre 2021

Colloque Prophètes itinérants

Jeudi 16 septembre
Institut du monde arabe 
Salle du Haut Conseil
19h00
 
Rachida CHIH, CNRS (France)
 
De quoi Muḥammad est-il le nom ? Le prophète de l’islam au miroir de sa communauté
 
(autour du projet ANR-DFG : La présence du Prophète)
 
 
Qui est le Prophète pour les musulmans ? Que vénèrent-ils quand ils prient pour lui ou se recueillent sur sa tombe à Médine ? Quelle relation ont-ils entretenue avec lui dans l’histoire, jusqu’à nos jours, dans l’intimité de leur foi et collectivement, comme communauté ? Le projet ANR La présence du Prophète était parti d’un constat observé à la suite d’une série de rencontres scientifiques sur l’histoire du soufisme et de la spiritualité, celui du développement exponentiel dans la période moderne de la dévotion savante et populaire au prophète de l’islam et de la captation de son héritage par les autorités religieuses et les élites politiques. Il fallait donc en comprendre le pourquoi et le comment et les situer dans le temps, tout comme les débats et les conflits actuels autour de cette dévotion, qui participent d’une actualité souvent brûlante.  Dans le Coran, Muhammad n’est qu’un homme comme les autres, son humanité est maintes fois affirmée et toute confusion avec le divin écartée ; cependant, il est aussi un élu de Dieu et les allusions aux grâces exceptionnelles dont il est l’objet de la part de Dieu ne manquent pas. Cette ambivalence, dans le texte coranique lui-même, de la figure prophétique dans sa double réalité humaine et sacrée et métahistorique, traverse l’islam et alimente jusqu’à ce jour ses débats théologiques, philosophiques et théosophiques. Elle est aussi au cœur de la relation des musulmans à leur prophète. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.